>
<

Restez à l'affût de nos actualités!

Votre demande a bien été envoyée.
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Shabnam Zeraati : L’assemblée générale des actionnaires

L’exposition se décline en deux parties autour du thème de la représentation de la violence au sein des sphères sociales et politiques. La première présente des dessins en noir et blanc de très grandes dimensions, et l’autre met en scène 200 sculptures miniatures. Shabnam Zeraati a été vivement marquée par des images du parlement ukrainien, publiées dans la presse internationale, qui montraient une scène de bagarre éclatant entre les députés des partis d’opposition. Cette scène cristallise en une seule et même image les contradictions du pouvoir politique qui, tout en assumant un rôle de décision et de construction pour la société, se révèle incapable de créer un dialogue et d’incarner une voix commune. Au-delà des formes spectaculaires de la violence, Zeraati s’intéresse à ses expressions latentes qui peuvent s’infiltrer dans chaque être. Cet intérêt pour les formes de tensions déjà au cœur de sa démarche prendra ici une dimension politique davantage affirmée. D’autre part, les 200 petites sculptures sont des moulages de tête de poulet. Ces figures réalistes, mais orphelines de tout contexte et placées en grand nombre, évoquent le chaos et l’abondance qui surgissent de la production de masse, liée au mode de consommation actuelle de nos sociétés. Dans l’espace, l’installation créera un jeu visuel puissant qui utilisera la répétition à l’infini de formes génériques.

D’origine iranienne, Shabnam Zeraati vit et travaille à Montréal depuis 2011. Elle a complété ses études en design graphique à Téhéran en 2002 puis a poursuivi son cursus à l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Strasbourg et a obtenu son diplôme en 2008. Depuis, elle a participé à de nombreuses expositions collectives à l’échelle internationale telles que le Tape Moderne à Berlin et le Kunstfestival Begehungen en 2011 ; Open Here (2010) et 601 Art Book Project (2008, 2009) à Séoul ; Regional en Suisse (2009), en France (2010) et en Allemagne (2012) ; La nuit des musées (2010) et La semaine culturelle iranienne (2010) à Strasbourg ; la Galerie Azad (2011) à Téhéran. À partir de 2013, l’artiste qui porte une attention sensible au dessin et aux possibilités variées du support imprimé en croisant différentes techniques (sérigraphie, gravure, moulage) s’est vue offrir plusieurs expositions solos regroupant dessins, sculptures et installations. Ainsi « You Look Worn Out » a été présentée à Téhéran en 2013, « L’Assemblée générale des actionnaires » à Montréal, arts interculturels (MAI) en 2015. Puis « Majorité Invisible » connaît un beau parcours au Québec et au Nouveau-Brunswick (Maison de la culture à Longueuil, Musée historique du Madawaska, Centre d’artistes Atoll à Victoriaville, Articule à Montréal et Azad Art Galery à Téhéran). En Avril 2018 « Centre d’art actuel, Langage Plus » à Alma (Canada) lui a offert une exposition rétrospectives de ses oeuvres faites entre 2013-2018. Ses oeuvres font partie de plusieurs collections incluant la collection publique du Musée BL du canton de Bâle (Suisse).

shabnamzeraati.com

Cliquez sur l'image pour voir d'autres oeuvres de l'artiste

30 avril au 26 juin 2020

Vernissage le 30 avril 2020 17h

Ouvert au public du mardi au vendredi de 10h à 17h

Design par Laurent Pinabel / Programmation par Physalis Design